Actualités et Conseils Informatiques

Top 100 des influenceurs du web : la célébrité passe par Twitter et YouTube
Auteur : Margaux Duquesne - Source : linformaticien.com - 03/12/2013

Entrepreneurs, financiers, blogueur, créateurs de tendance... Europe1.frLe Parisien etFrenchweb ont établi ensemble un classement des 100 influenceurs du web.

Bon, avouons-le franchement, c’est le genre de sondage qui n’intéresse qu’une toute petite partie de la population, parisienne, dans l'ensemble et travaillant dans le secteur du numérique. On les appelle les « influenceurs » du web. Grâce à eux, Internet serait plus « dynamique ». Le classement réalisé par Europe1.frLe Parisien et Frenchweb s’intitule sobrement « Les 100 qui font le web français ». Alors qui sont ces « faiseurs » d’Internet ?

Les portefeuilles du web

Xavier Niel et Marc Simoncini en juin dernier à Europe 1 © Europe 1

Le classement répartit les 100 influenceurs en quatre catégories. Il y a tout d’abord les « piliers » où l’on retrouve en pole position, Xavier Niel, Ô saint patron de tous les entrepreneurs du secteur numérique et des télécoms, qui a financé tant de projets et de start-up. Xavier Niel, c’est aussi l’homme qui dit vouloir réinventer l’éducation numérique avec son École 42. À côté de lui, sur le podium des « piliers » : Marc Simoncini, créateur de Meetic, PDG et fondateur de Jaina Capital, un fond d’investissement qui accompagne les entrepreneurs. En troisième position : Pierre Omidyar, fondateur et président du Conseil d’administration d’eBay. Dans la liste se trouvent également le PDG de DailyMotion, Cédric Tournay, Gilles Babinet, « Digital champion » de la France auprès de la Commission européenne, ou encore Géraldine & Loic Le Meur, qui ont fondé LeWeb. 

Les entrepreneurs

La deuxième catégorie récompense « les entrepreneurs du moment », ceux qui créent des start-up, avec en premières places Céline Lazorthes (Leetchi.com), Alexandre Malsch (MeltyNetwork) et Stéphania Pelaprat (Restopolitan). D’autres entreprises sont aussi récompensées : Orange Digitale, AdopteUnMec.com, BlaBlaCar, Orange à nouveau, Viadeo, Sarenza (une marque que l’on retrouvait déjà dans la première catégorie). 

Les créatifs

Sont également salués les « créateurs de tendance », ces « prescripteurs, qui inventent des contenus originaux et de nouvelles manières de les consommer ». Au Top 3 : Fabrice Florent de madmoiZelle.com, Lorenzo Benedetti, producteur de Studio Bagel, et Laurent Moreau, créateur de Topito.com et de footito.com. Une poignée d’humoristes du web sont ici récompensés : Rémi Gaillard , devenu célèbre sur Internet en clamant haut et fort qu’on devient « n’importe qui en faisant n’importe quoi », les youtubers de chambre que sont Cyprien et Norman (qui fait des vidéos) et la rédaction du Gorafi, un site d'information parodique. 

Le réseautage

Dernière catégorie : les « influenceurs sociétaux ». Le classement les décrit ainsi : « engagés, ils tissent des liens sociaux grâce à la toile et font émerger des changements concrets ». Sont récompensés Kwame Yamgnane et Nicolas Sadirac, de l’Ecole 42, Maître Eolas, avocat, blogueur et twittos hyperactif, et Jaddo, médecin généraliste et blogueuse.

Exit donc de ce classement les journalistes et politiques. Cependant, on remarquera que 100% des influenceurs du web sont présents sur Twitter. Etre influent, c'est bien, mais pour quoi faire ? L'émission Des clics et des claques a débattu de cette question jeudi soir.

Partager cet article